Marché local
2021-08-27
DES OGM ET DES PESTICIDES DANS VOTRE ASSIETTE ?

DES OGM ET DES PESTICIDES DANS VOTRE ASSIETTE ?

Au Québec, il n’est pas obligatoire de mentionner les OGM sur les étiquettes de produits. À l’heure actuelle, le consommateur ignore si les aliments qu’il ingère sont le fruit du génie génétique. Pourtant, selon plusieurs sondages, les consommateurs désirent plus de transparence. En effet, 80 % des Canadiens et 85 % des Québécois réclament un étiquetage obligatoire des produits qui contiennent des OGM.

Il s’avère difficile de gérer le risque des OGM en l’absence d’un nombre conséquent d’études scientifiques indépendantes. Il faut comprendre que Santé Canada autorise les OGM pour la consommation humaine en s’appuyant essentiellement sur des études de l’industrie qui ne sont pas accessibles au public.

Thibault Rehn, coordonnateur pour l’OBNL Vigilance OGM, explique qu’« au Canada, 100 % de tous les OGM sont faits pour tolérer un herbicide, ce qui augmente à moyen et à long terme l’utilisation de pesticides ». Dans pareil cas, il est essentiel de bien comprendre les risques encourus.

L’omniprésence des pesticides dans les aliments que nous consommons peut causer l’apparition de problèmes de santé et même de maladies graves dans certaines circonstances. D’ailleurs, les risques de l’effet cocktail (combinaison de plusieurs pesticides utilisés dans les champs) ne sont jamais évalués, d’où l’importance de redoubler de vigilance en plus d’exiger plus de transparence.

Dans l’attente d’un étiquetage obligatoire des OGM, l’une des solutions est de consommer bio ; les aliments certifiés biologiques sont sans OGM et contiennent peu de pesticides en comparaison des aliments issus des cultures traditionnelles ou intensives.

Pour plus d’informations : www.vigilanceogm.org

Stéphanie St-Pierre

Articles précédents

Chez Robin marché local vous vivrez une expérience qui ne vous laissera pas sur votre faim!