Marché local
2018-03-11
Parlons-en des sacs!

Parlons-en des sacs!

Le 22 février 2017, la Ville de Montréal annonçait son intention de bannir les sacs d'emplettes en plastique sur l'ensemble du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal à compter du 1er janvier 2018. Les commerçants disposent d'un sursis de cinq mois afin d'écouler leurs sacs de plastique légers et de se conformer à la nouvelle réglementation. Nous vous proposons un petit tour d'horizon des différents types de sacs qui saura vous guider dans vos choix responsables.

Les sacs qui sont dorénavant interdits : tous les sacs de moins de 50 microns d'épaisseur et les sacs oxo-biodégradables.

La problématique ne réside pas uniquement dans le sac à proprement parler, mais aussi (et surtout) dans l'usage qui en est fait par le consommateur. Pensons à l'emploi unique du sac, ou encore au fait que le sac est souvent abandonné dans l'environnement. Celui-ci est si léger qu'il s'envole, compromet la faune et pollue les sols. Si le sac de plastique était recyclé adéquatement, il n'aurait sans doute pas si mauvaise réputation; il se retrouverait tout juste après les sacs réutilisables quant à son impact environnemental.

N'oublions pas que le sac de plastique prend entre 400 et 1000 ans à se dégrader. C'est long, n'est-ce pas? Lors de leur décomposition, ces sacs contaminent, à la fois, les sols, les cours d'eau et ils sont responsables de la mort de nombreux animaux.

Regardons maintenant ce qu'il en est des autres types de sacs utilisés par les commerçants et la population.

Les sacs réutilisables (faits de plastique tissé et de coton) peuvent constituer une bonne solution pour réduire l'empreinte écologique si on en choisit qui sont faits de matière recyclée, qui sont recyclables et fabriqués localement. Les experts estiment que le sac réutilisable doit être utilisé au moins 131 fois pour être moins dommageable que le sac de plastique léger.

Sur le marché, on retrouve également le sac oxo-biodégradable qui est fait de plastique et d'un additif qui permet leur fragmentation en flocons. Pour respecter l'environnement, après leur durée de vie, les sacs oxo-biodégradables doivent échouer dans un site d'enfouissement et non pas dans un bac de recyclage. Comme ce type de sac est relativement récent, les impacts environnementaux demeurent encore inconnus; on ne connaît pas le temps de la dégradation complète de ses fragments.

Les sacs compostables, quant à eux, sont fabriqués de matière végétale (amidon de maïs, pomme de terre, canne à sucre, etc.). Ce type de sac se dégrade au même rythme que les végétaux (environ six mois). évidemment, ils ne peuvent être recyclés puisque cela nuirait à la qualité des autres plastiques recyclés. Ils ne sont pas plus destinés aux sites d'enfouissement qu'au compostage domestique (les températures ne sont pas suffisamment élevées pour assurer sa dégradation).

Et que dire des sacs de papier? Si le sac n'est pas souillé, il peut être recyclé. Par contre, c'est l'une des pires alternatives sur le plan écologique et environnemental. Sa production nécessite plus d'eau et d'énergie qu'un sac de plastique ; on parle de 14% plus d'énergie, de 240% d'eau supplémentaire et de 82% plus d'émissions de gaz à effet de serre. La déforestation pour la production d'un bien dont la durée de vie est limitée est aussi contestable.

Y a-t-il une solution parfaite?
Non, définitivement pas.

Il ne s'agit pas de prendre la défense d'un type de sac au détriment d'un autre; il s'agit de poser un geste responsable. Il importe de donner plusieurs vies au sac de plastique si vous en avez et de le recycler par la suite. Chaque sac comporte des avantages et des inconvénients, mais il incombe surtout au consommateur d'en faire un usage adéquat. Chaque humain peut faire une petite différence en posant un geste pour l'environnement!

Chez Robin marché local, dès mercredi prochain, vous pourrez vous procurer des sacs en plastique de plus de 50 microns (qui ne s'envoleront pas) au coût de 0.25$. Il s'agit d'une transition douce par rapport au sac de plastique léger que nous vendions 0.05$. Dans un avenir prochain, nous pensons que le meilleur moyen de conscientiser la population sera d'offrir des sacs dont le coût est plus élevé, amenant ainsi les clients à offrir plusieurs vies à leurs sacs. Vous aurez également l'option de vous procurer nos sacs réutilisables faits au Québec.


Stéphanie St-Pierre

Articles précédents

Chez Robin marché local vous vivrez une expérience qui ne vous laissera pas sur votre faim!

NO DISPLAY

320 iPhone Vertical

360 Galaxy Vertical (Android)

480 iPhone Horizontal

640 Galaxy Horizontal (Android)

768 Tablette Verticale

1024 Tablette Horizontale ou écran carré 17 pouces

1280 Ordi. de table / portable ou Tablette horizontale

1366 et 1440 Ordinateur portable ou de table

1680 Ordinateur de table / TV HD

1920+ Ordinateur / TV Full HD

2560+ Ordinateur / TV Ultra HD 2.5K

3840+ Ordinateur / TV Ultra HD 4K